31
jan

La suite

La suite de mon billet 'quatre fois dormir" est enfin en ligne... là, plus bas... bonne lecture, et sorry pour les mésaventures liées aux coupures de courant notamment...

31
jan

Le bout de Planète célibataire du jour

A découvrir ici.

10:05 Écrit par Anaïs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

31
jan

Rho que je suis zémue

Regardez le choli dessin reçu d'Amélie, seconde participante à Planète célibataire, c'est tout gentil non ?  Chuis toute émotionnée du coup...

merci amelie.JPG

 

30
jan

Le bout de Planète célibataire du jour

A découvrir ici.

10:04 Écrit par Anaïs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

29
jan

Quatre fois dormir...

Dans quatre dodos, je découvrirai ma cuisine.  Le pire, c'est que pour une cuisine équipée, on choisit un peu au hasard : le coloris sur base de 20 centimètres carrés de contreplaqué, le motif du plan de travail sur base de 5 centimètres carrés d'échantillons, les électros sur catalogue, et l'évier... ben j'ai même pas pensé à demander si je pouvais choisir mon évier, donc j'ignore totalement comment il sera, mon évier. 

Par contre, pour les luminaires sous les meubles, on m'avait mis un néon, j'ai donc poussé des cris de porc frais, passque les néons et moi, on est fâchés.  J'aime pas la couleur néon, ça donne l'air blafard et ça me rappelle de moches souvenirs d'enfance dans une cuisine puant le café et la transpiration, que je n'imagine qu'éclairée par des néons sinistres. J'ai donc opté pour des halogènes, qui s'allument d'une simple pression, sans interrupteur, waw, ça va en jeter grave.

Et,

Sorry les petits zamis, j'ai été privée d'électricité après ce "et," puis j'ai dû ranger, nettoyer, frotter, aspirer et tutti quanti.

Ce que je voulais vous dire, c'est donc :

Et, depuis que je raconte qu'on va bientôt m'installer une new kitchen, les gens adooooorent me raconter leurs anecdotes sordides en matière de travaux :

- unetelle n'a pas eu son velux au bon endroit... horreur et putréfaction

- untel a eu sa salle de bains placée à l'envers, sans logique avec les frises du carrelage (bon, ça, c'est une vieille anecdote qu'on m'a pas racontée mais qui me haaaaaaaaaaaaaaaante)

- unetelle a eu les mauvais électroménagers mis en douce

Bref, je cauchemarde je cauchemarde je cauchemarde...

D'ailleurs, cette nuit, j'ai vécu l'enfer :

J'ai rêvé d'un vilain pas beau tueur en série qui puait du bec (important : preuves que les rêves sont aussi olfactifs) et qui tuait mon amie, puis moi, en soufflant son haleine fétide, puis en nous mordant, puis en nous tuant je sais pas trop comment (Twilight et Vampire Diaries, sortez de ma tête) mais on était mortes.

Puis, je ressuscite (cool, les rêves hein) et je mène l'enquête. Avec chais plus qui.  Et nous avertissons tous les gens qui campent seuls, vu qu'on est dans une forêt, d'un coup d'un seul, qu'un tueur puant sévit actuellement.  Nous nous rassemblons tous.  Le frère jumeau du tueur nous aide, jusqu'à ce qu'il se mette derrière moi et me morde, ce qui nous fait comprendre que c'es pas son jumeau : c'est le tueeeeeeeeeeeeeeeeeeur qui pue de la gueule.  Dédoublement de personnalité.  Je l'assomme avec mon talon aiguille (ah ah ah, jamais mis de talons aiguille moi) puis je le fais tomber dans l'escalier, mais pas sûre qu'il soit mort...

Et je me réveille.  Angoisse folle.  J'écoute tous les bruits.  Sensation de n'être pas encore sortie du rêve et qu'il va surgir et poluer mon air avant de me bouffer.  Argh.

Quand je vous disais qu'il est temps que cette histoire de cuisine soit terminée !  A l'heure où j'écris ces lignes, je suis encore au bureau... Dans une heure, je verrai le résultat de cette première journée d'installation.  Je me sens tranquille tranquille tranquille... j'imagine des tuyaux qui traversent la pièce because abus de substances illicites, j'imagine des meubles bleu layette au lieu d'anthracite, j'imagine un évier sans bouchon, j'imagine j'imagine j'imagine...

29
jan

Je suis à la lettre, mais quelques centimètres plus bas, les préceptes de Benoît Poelvoorde

Benoît, ben il a invité les mecs à ne plus se raser tant que mon chtit pays continuera à se ridiculiser car il est incapable de former un gouvernement.

Comme je ne suis pas une femme à barbe (même si j'ai un long poil blond qui repousse sans cesse en plein centre de ma joue gauche, le vilain, va comprendre, alors que je suis brune de partout partout), j'ai décidé de faire pareil avec mes poils de jambes.  Femme yéti je serai, jusqu'à la naissance d'un gouvernement.

(Qui a dit que c'était une bonne excuse pour faire la fade dans ma salle-de-bains, que je le baffe - vu qu'il  ou elle a raison, le bougre ou la bougresse).

poelvoordebarbu.jpg

29
jan

Le bout de Planète célibataire du jour

A découvrir ici.

10:04 Écrit par Anaïs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

28
jan

Le making of de Piafette

Lorsque j'ai envoyé les traductions de ses illus (en néerlandais) à Piafette, elle m'a de suite répondu "Mdr.  Je savais pas que Nicolas Sarkozy se traduisait par Lady Gaga en néerlandais".

En effet, jugez plutôt les deux versions...  Et oui ma bonne Dame, faut bien s'adapter aux circonstances, Sarkozy, ben il est pas mondialement connu, Lady Gaga l'est... surtout de l'autre côté de la frontière linguistique.

 

01 24pt.JPG

01 24 nl pt.JPG

 

Je m'esclaffe devant toutes les illus de Piafette (onze au total, pour sept jours, car une illu est en fait cinq illus, que du bonheur), illus reçues un soir de novembre, notamment celles sur la tartiflette, passque dès l'envoi des textes, en septembre, Piafette m'avait dit que y'avait un problème : ses dix plats préférés c'était la tartiflette.  Mais moi j'avais trouvé ça génial.  J'espérais qu'elle le fasse.  Elle l'a fait.  Yes.

Je me marre aussi devant l'illu avec le cheval qui risque les coliques... passque j'en ai, moi, des coliques, à ce moment précis, et que j'ai été aux toilettes trois fois rien que durant l'ouverture de mes sept/onze dessins, enfin des sept/onze dessins de Piafette.  Alors je me marre.  Puis je retourne aux toilettes...

Sa bio :

Née le 28 Juin 1984 à Moncul-s'en-tape-le-Coquillard d'un étrange croisement entre un castor à moustache et un canari carnivore, Piafette ne porte au départ qu'un intérêt mineur au dessin et préfère collectionner les dés à coudre en caoutchouc. Puis, les allergies au latex faisant surface, elle décide il y a deux ans d'arrêter sa collection et se met au dessin pour raconter sa vie.

Avec sa grossesse en 2009-2010, Piafette a de quoi dessiner et est depuis le 28 Mai de cette année, l'heureuse maman d'un petit Piafon qui la comble de bonheur et de couches au caca radioactif.

Son blog.

Ses crayonnés :

 

01 22 making of.JPG

 

 

01 23 1 making of.JPG

01 26 making of.JPG

01 27 making of.JPG

Et sa promo :

01 22 promo.jpg

 

28
jan

Le bout de Planète célibataire du jour

A découvrir ici.

10:03 Écrit par Anaïs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

27
jan

Ma cuisine avant... et pendant...

Pour l'après, faudra encore quelques dodos de patience...

Vous en rêviez hein, de découvrir dans quoi je vis actuellement, comment je me nourris, comment je circule...

Pour vous, en exclusivité mondiale, des photos inédites de ma cuisine.  Je sais, je vous gâte pire que Saint-Nicolas et Papa Nowèl réunis.

Vendredi, avant le départ du mobilier, avec qui j'ai partagé dix ans de bonheur.  Ma mini-cuisinière, placée à droite de l'évier, a déjà déserté les lieux.

 

Copie de divers 007.jpg

 

Samedi, les meubles errent un peu n'importe où.  Et moi je n'ai accès ni à mon frigo ni à mon congélateur : régime forcé.

 

Copie de divers 010.jpg

 

 

Dimanche, les meubles, la machine à laver et l'évier ont déserté les lieux.  La mini cuisinière et le four à micro-ondes ont trouvé refuge sur le sol.  Remarquez la couleur d'origine, ce jaune pâle que j'avais choisi, rapidement remplacé par un vert plus dynamique.

Copie de divers 011.jpg

Mardi, arrivée de la future cuisine, qui élit domicile dans le living, en attendant ses placeurs.

Le congélateur a également fui la cuisine, il attend ses nouveaux propriétaires. 

Magnifique non, ma future cuisine ?

 

Copie de divers 016.jpg

 

Cadeau bonus, ma collection de ... couvercles de Tupperware (et vu que chaque pot a son couvercle - sauf moi - rassurez-vous, leurs "pots" sont en lieu sûr également)

 

Copie de divers 006.jpg