4
jan

Un bain…

(Franchement, vous devriez avoir honte, vous me savez malade, terrassée par la grippe et tout et tout, et y'en a encore qui râlent car je ne poste rien.  Ben si vous me voyiez, vous auriez honte d'une telle exigence alors que la fièvre ne m'a pas quittée depuis jeudi soir et que je ne quitte pas mon canapé non plus... sauf là, contrainte et forcée.  Sorry les petits amis, mais je n'ai pas l'énergie d'écrire, voilà tout, alors je vous poste un billet qui fait partie de mon stock.  Merci de votre patience).

Qu’y a-t-il de plus merveilleux qu’un bain ?

Une température à 38 degrés précisément (vive les robinets munis de thermostat).

Une mousse qui déborde déborde déborde.

Une petite bougie pour l’ambiance.

Une musique douce si nécessaire.

De l’eau jusqu’au ras du menton.

Un livre ou un magazine pour la détente.

Aaaaaaaaaaaah.  Je suis bien.

Bien.

Bien.

Quand soudain.

Aaaaaaaaaaaaargh.  Un cheveu.

Blond.

Long.

Comment un cheveu blond et long a-t-il pu arriver dans la baignoire d’une ravissante jeune femme brune aux cheveux courts telle que moi, ma bonne Dame ?

Si j’avais un tendre époux, je serais tombée dans la paranoïa aigue, au point d’espionner son GSM, écouter ses messages, sniffer ses costumes à la recherche d’une odeur de parfum inconnu, faire ses poches afin de trouver un ticket suspect…

Mais je n’ai pas de tendre époux (draaaaaaaaaaaame de ma vie), alors je ne peux qu’échafauder quelques hypothèses :

- le fantôme de l’ancienne occupante hante encore les lieux, à la manière de Et si c’était vrai

- quelqu’un utilise ma clé pour se servir de mon petit logis comme d’une garçonnière

- il s’agit bel et bien d’un de mes cheveux, blanc et non blond (pour le mystère de la longueur, aucune explication)

- j’ai transporté ce cheveu sur moi durant plusieurs heures jusqu’à ce qu’il tombe dans ce bain

- ce cheveu a remonté dans les tuyauteries, les égouts et j’en passe, pour élire domicile dans ma baignoire

- il ne s’agit absolument pas d’un cheveu, mais du poil d’un extra-terrestre qui vit dans ma cave et monte se laver dès que je pars bosser

Quoi qu’il en soit, le cheveu n’a plus son bulbe, impossible d’obtenir l’ADN de sa propriétaire.

Dommage, vraiment dommage.

Illu de Julie

bain.jpg

17:44 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Je ne râle pas et je te remercie pour ce chouette billet.

Soigne-toi bien !

Écrit par : Magali | 04-01-2011 à 18:06:48 Hr

Répondre à ce commentaire

Heureusement que t'as pas de chéris, VRAIMENT, pour une fois :D

Écrit par : Mlle Toutouille | 04-01-2011 à 18:49:17 Hr

Répondre à ce commentaire

ben si, il prendrait soin de moi (après que je lui aie fait avouer, of course)

Écrit par : Anaïs | 08-01-2011 à 20:54:47 Hr

Hi hi excellent ! Je pense que c'est une de tes copines qui l'a laissé en venant se poudrer le nez !

Écrit par : Marcozeblog | 04-01-2011 à 20:05:19 Hr

Répondre à ce commentaire

nan, mes copines elles vont pas dans ma sdb. le pire c'est que j'en ai retrouvé un autre, long, mais brun cette fois

Écrit par : Anaïs | 08-01-2011 à 20:55:18 Hr

Prends bien soin de toi, surtout, .....c'est vrai qu'une grippe peut être bien méchante.....
Soigne-toi bien, bien au chaud, bois beaucoup (infusion de thym, jus de citron) et mange très léger. Ainsi ton corps se concentrera sur ta guérison.

Écrit par : bouton d'or | 04-01-2011 à 22:33:58 Hr

Répondre à ce commentaire

en effet, elle est super méchante, je la hais

Écrit par : Anaïs | 08-01-2011 à 20:55:46 Hr

Ce cheveu n'a pas son bulbe... euh... t'es sure que c'est un cheveu Anaïs ? Y a des trucs qui servent à coudre et qui s'appellent des fils aussi...
Et ne plonge pas dans ledit bain, la réputation d'être efficace contre la fièvre est très surfaite.

Écrit par : Lenny | 04-01-2011 à 23:17:17 Hr

Répondre à ce commentaire

mdr pr le fil, mais qd même, je sais faire la différence

Écrit par : Anaïs | 08-01-2011 à 20:56:12 Hr

Les commentaires sont fermés.