31
déc

La dernière surprise des quatre jours fous Le célibat ne passera pas par moi : Planète célibataire - the making of (part 3 - la suite de la suite)

 

 

29 octobre 2010

Cette semaine j’ai été gâtée de la mort : reçu seize dessins.   C’est normal, docteur psy, que je fasse des petits bonds de joie chez moi en regardant les dessins, que j’envoie des mails à mes illustratrices (et teurs, tant pis, je le dis à nouveau, mais faut pas que j’oublie cette petite dose de testostérone animalière – nan, je traite pas les keums d’animaux, juste qu’ils m’en dessinent, des animaux, des animaux-filles, mais tout de même des animaux hein…, rigolote coïncidence), donc j’envoie des mails pour les remercier, me pâmer devant leurs dessins et tout et tout.  Je ne me pâme pas hypocritement, je suis sincère.  Je fais la brasse dans le bonheur.

J’avais déjà connu le bonheur de découvrir les trois illustrations qui ont si extraordinairement mis en valeur mes trois livres.  Mais ça faisait genre une illustration pour, euh, 250 à 300 000 signes, espaces inclus.  Ici, ça me fait genre une illu par jour.  365 au total, si tout va bien. Nan, 366.  Zimaginez le bonheur que c’est ?  Mes petits textes de rien du tout pondus parfois à la sueur de mon neurone, mis à l’honneur grâce à 50 talents fous, et plus.

Mieux que de la cocaïne, de l’héroïne ou des macarons Darcis. Mieux qu’un daïkiri fraise, un campari orange ou un milk-shake banane.

Le bonheur.

Et l’angoisse, car on est à deux mois du lancement, et pour janvier, j’ai encore que 3 dessins.  3 sur 31.  Moins de 10 %.  Chuis bonne en math hein.

Horreur, malheur.  3 dessins seulement.

 

1er novembre 2010

Le bonheur continue, avec huit dessins de plus.  Total en ce jour de Toussaint : 51.  Encore un et on est à 10 % des dessins.  Keske chuis gâtée ces derniers jours.  Ah ben non, j'ai mal compté, je suis à 52 jours illustrés.  Ça y est, 10 % obtenus.  Mon stress peut baisser de 10 % non, du coup ?

Je reçois donc sept illustrations pour janvier, alléluia.  Sept d'un coup, dont une qui en compte cinq (ça va, vous suivez ?).  Que du bonheur. 

Et je pleure devant ma nullité en mat, car 52 ça fait nin 10 % de 365, keske je raconte ma bonne Dame ?  Fatiguée moi y’en a être.  Et stressée.

 

2 novembre 2010

Je reçois régulièrement des crayonnés.  Moi j’appelle ça des « brouillons », mais le terme officiel est crayonné.  Et je peux vous dire que déjà rien que crayonnés, on sent déjà la super qualité, l’humour fou et on voit ce que ça va donner : un truc démentiel.

Ce qui est génial dans cette aventure, c’est que ce qu’elles me dessinent, mes chéries d’illustratrices, ben j’y aurais même pas pensé.  Je découvre que mes phrases leur inspirent de nouvelles idées, un type d’humour qui est propre à chacune, et ça, c’est cherry on the cake pour moi.

Je suis contente.

Encore 61 dodos et on y est !

 

5 novembre 2010

Un mois avant mon anniversaire, je reçois un big cadeau, les traductions de mes textes en néerlandais, ainsi que les traduc des premières illus reçues.  Que du bonheur.  Marrant de découvrir les variations proposées par les traductrices pour le néerlandais, niveau sites web à visiter déjà, of course vu la différence de langue, puis niveau stars, niveau prénoms aussi... ça me fait bien rire, mais je ne donnerai pas de détails pour garder la surpriiiiiise intacte.

J'envoie tout ça aux illustratrices, en priant des mains et des pieds pour qu'elles parviennent à s'en sortir avec cette langue que, pour la plupart, elles ne connaissent pas.

Tilt, idée : et si on faisait une version anglophone aussi ?  Non ?  Ben quoi… roh, ça va hein, on peut rêver.

 

11 novembre 2010

Jour férié.  Anaïs s’amuse à faire des collages virtuels sur son ordinateur, pour composer le design qui serait, pour elle, idéal.  Et vu que j’ai aucun talent de graphiste, je réalise un truc monstrueux, mais que j’espère un chouia explicite quant à mes goûts, que j’ai eu un peu de mal à expliquer lors de la réunion du mois dernier (qui a dit « pas étonnant, avec tes goûts de chiotte ? »)

 

designplanetecelibatairespiralehautcrayonpolatestok.jpg

 

 

13 novembre 2010

Dans un mois et demi, enfin presque, ça y est.

Je me gave de gélules pleines de plantes pour dormir (nan, pas des plantes interdites genre, mais comment ksa s’appelle, la plante qui fait rigoler quand on la fume ?), je dors mieux mais je cauchemarde : hier j’ai rêvé qu’on était à Noël, soit sept jours avant the first day, et que rien n’était prêt. 

Je stresse, alors je me fais consoler par deux illustratrices, les pauvres victimes de mes angoisses, qui parviennent à me rebooster en m’envoyant du réconfort et des illustrations à la pelle (quatre d’un coup, et une semaine de terminée, une).  C’est pas bien Anaïs, de ne pas donner l’image de la businesswoman gestionnaire de blog sûre d’elle à donf.  Pas bien de te montrer comme tu es : petite chose même pas cap de gérer son entreprise, titchu.

 

16 novembre 2010

J’ai reçu mon design.  J’ai reçu mon desiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiign.

Je l’aime d’amoureuh, mon design.  Il est trop beau, trop super, trop comme je voulais.  Trop plus beau que mes collages d’enfant de maternelle.

 

3 décembre 2010

Deux jours avant mon birthday, je suis invitée par Skynet à la soirée de lancement du Club VIB skynet lili, qui rassemble les blogs de filles jugés sympas et cool par la plate-forme.  Outre le foie gras à damner un saint et les cupcakes totalement addictifs (voir ce billet), j'y découvre en vrai, en live, en gros, sur écran, la bannière de mon futur blog collaboratif.  Le projet étant encore top secret, rien n'est révélé, mais keske ça me fait des papillons dans le bidou de voir ma cholie bannière, rhaaaaaaaaaaaaa.

Le cap des 100 dessins reçus est presque franchi, je peux dormir tranquille.  Ah ben non, me manque encore un dessin pour janvier, et c'est dans... aaaaaaaaaaaaargh, 28 jours.  Je veux mourir.

 

Photo 005.jpg

 

4 décembre

Hier, quelqu'un au courant du projet m'a dit, lors de la big soirée Skynet, "en fait, t'es une véritable gestionnaire de projet".  En effet, je pensais me lancer dans un petit projet fastoche et génial.  Le projet est génial, j'en suis convaincue, mais il est loin d'être fastoche... vu que je me transforme la plupart du temps soit en Vilaine Reine qui harcèle les illustratrices pour avoir leurs dessins-ssins-ssins et si je les ai pas je leur envoie des pommes empoisonnées, na, soit en Cosette qui pleurniche, supplie, se roule à leurs pieds pour obtenir le même résultat.

Moi, gestionnaire de projet ?  PLUS JAMAIS.

 

5 décembre

My birthday.  Une amie me dit "hé, en 2012, tu refais pareil ?" 

Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan.  Plus jamais ça, j’ai dit.

Quoique... pas sur le célibat, mais je me verrais bien retenter l'aventure version "jeune maman".  Ben quoi, chuis pas jeune maman, mais le sujet m'inspire.  Et puis hein, j'ai écrit des histoires de meurtres, sans jamais avoir tué personne, je le jure.

 

(suite et fin demain)

Commentaires

Menteuse !
Je suis mort de rire...

Écrit par : Walrus | 31-12-2010 à 09:21:04 Hr

Répondre à ce commentaire

précise ta pensée

Écrit par : Anaïs | 31-12-2010 à 16:36:36 Hr

Aaaah on a presque le même anniversaire :).

ET c'est motivant de lire toutes ces avancées

Écrit par : Mlle Toutouille | 31-12-2010 à 11:09:53 Hr

Répondre à ce commentaire

oh oh, une autre sagittaire :)

Écrit par : Anaïs | 31-12-2010 à 16:37:08 Hr

J'adore lire ça :) Merci de faire partager l'amont du projet.

Écrit par : savon | 31-12-2010 à 18:07:43 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.