1
déc

Je tire moi aussi mon chapeau aux Sauveteurs en mer

Vous le savez, j’ai lu récemment l’épopée de Jessica Watson, qui a fait le tour du monde en solitaire à seize ans.

J’ai pu réaliser, à cette occasion, combien les dangers de la mer étaient énormes.  Combien cette étendue d’eau est à la fois amie et ennemie.  Combien jamais, au grand jamais, je ne ferai le tour du monde en solitaire à seize ans mon âge canonique.

Ils sont 6000 hommes et femmes à se dévouer, bénévolement, pour sauver des vies en mer.  C’est quoi, sauver des vies en mer ?  C’est avoir bateaux et équipages en stand-by, intervenir en urgence en cas d’accident maritime, par le biais de tous les moyens actuels, soit le plus efficacement possible, secourir les nageurs, surveiller les plages (Alerte à Malibu, version Europe, en d’autres termes), prévenir les risques et éviter les accidents.  Un sacré challenge.

Le site Chapeau les sauveteurs (http://chapeaulessauveteurs.snsm.org/) permet de leur rendre hommage, et je trouve que c’est pas du luxe.  On peut témoigner, donner des soussous, parler de la campagne à ses amis, la relayer sur Facebook ou Twitter… ou tirer son chapeau.

De circonstance non, quelques jours à peine après la Sainte-Catherine (pour rappel, les célibataires de plus de vingt-cinq ans coiffent Sainte-Catherine le 25 novembre, avec un chapeau qu’elles portent – bon je sais j’ai pas vingt-cinq ans, j’ai bien moins plus, mais ça se fête chaque année dès vingt-cinq ans…).

En bonne Catherinette donc, je tire mon chapeau aux 6000 bénévoles sauveteurs en mer qui se dévouent pour sauver des vies, ils le valent bien.

Si vous voulez, vous aussi, faire de même, c’est facile, c’est pas cher (c’est même gratuit) et ça peut rapporter gros, puisque y’a du cadeau à la clé : places pour le salon nautique,  jumelles, tee shirts…  Et puis c’est amusant : moi je me suis coiffée en vieux loup de mer entouré de goélands… et vous, vous préférez tirer votre chapeau dans quelle tenue ?

 

 

Article sponsorisé

Facebook
Twitter
Wikio

Les commentaires sont fermés.