15
oct

Garnier se lance dans le bio

 

 

Chais pas si c'est passque c'est la mode ou si c'est passque j'ai toujours adoré la nature et le respect qu'on peut en avoir (mais je penche pour la seconde solution), mais moi, j'aime bien l'idée de me tartiner avec des trucs bio.  Ça me met dans le cerveau une image super agréable : moi couverte de rondelles de concombre.  Ou mieux : moi couverte de carpaccio de fraises (ou de tranches, mais "carpaccio", ça en jette non ?).

Comme une sensation intense de naturel.  Cette absence de produit chimique, d'odeurs artificielles, de colorants... c'est que du bonheur.

Et si ce bonheur peut s'accompagner de résultats, ben c'est la cerise sur le gâteau hein...

Garnier lance une nouvelle gamme de produits. Ces soins sont certifiés bio et paraît que leur efficacité est prouvée grâce à l’aloe vera et la criste marine. Bon, l'aloe vera, j'ai déjà lu ça un peu partout, même si je sais pas trop ce que c'est, mais la criste marine, kekseksa ? Il est temps pour moi de lire les infos de Garnier : "la criste marine est une plante capable de pousser dans les roches et les falaises exposées aux vents et aux embruns. Cette exposition en front de mer lui confère une extraordinaire concentration en minéraux : calcium, magnésium, manganèse, potassium, sodium... Ses propriétés anti-âge ont été montrées in vitro : elle régénère la peau en stimulant le renouvellement cellulaire pour aider à lutter efficacement contre les rides."  Et tant qu'à faire, il dit quoi sur l'aloe vera, Garnier ?  "L’aloe vera est une plante très résistante capable de survivre dans des milieux semi-désertiques. Sa richesse naturelle en minéraux et en vitamines lui confère entre autres de nombreuses propriétés cosmétiques reconnues depuis des millénaires. Il est connu pour ses propriétés hydratantes, nourrissantes, apaisantes pour la peau et également pour ses propriétés réparatrices."

Parmi les produits reçus, j'ai testé la crème de jour et l'antirides.  J'ai zappé le démaquillant, passque je me maquille peu (oah, je sais, faut se démaquiller même quand on se maquille pas, je sais je sais, on me l'a assez répété) et passque j'avais encore un flacon à peine entamé, et j'aime pas gaspiller, vous le savez (enfin non, vous le savez pas encore, mais quand je vous publierai le billet sur ma vie de hamster en produits de beauté et d'entretien, vous le saurez).

Pour l' anti rides, difficile de vous faire un bilan, faudra attendre plusieurs semaines of course.  Mais je peux déjà vous dire qu'il est agréable ou toucher, facile à appliquer et tout et tout.  C'est déjà ça.  Rendez-vous à la fin du tube pour voir si j'ai perdu dix ans et dix kilos (ah non, ça fait pas maigrir, mince alors...).

Quant à la crème du jour, elle est géniale aussi, pas trop grasse pour éviter que mon front ne brille comme une étoile filante, pas trop sèche pour éviter que mon front ne pèle comme un dos après un coup de soleil.  Ne riez pas, je suis sans doute le seul spécimen au monde à avoir le front à la fois brillant et plein de peaux sèches genre lèpre des temps modernes.  Un enfer. 

Bref, j'aime ce côté bio, rien à faire, j'aime ça, ça me fait du bien au moral, de me tartiner de bio.

Bon, y'a cependant un grand drame.  Un drame dramatiquement dramatique : ces produits ne sont pas vendus en Gelbique... C'est un drame, je sais, passqu'une fois mes pots vides, ben je n'aurai plus que mes larmes pour pleurer.  Et ça va assécher ma peau, les larmes.  Et ça accentuera mes rides, les larmes.  L'enfer, je vous dis.  A moins que je ne m'offre des virées à Paris pour refaire mon stock, why not...

Par contre, y'a une bonne nouvelle.  Une bonne bonne nouvelle de chez bonne nouvelle.  J'ai des produits à vous offrir.  Si ça vous tente, rien de plus simple, suffit de participer.  Et pour ce faire, j'ai envie de me baser sur un truc sympa auquel j'ai participé récemment, que je vais exploiter lâchement ici, passque j'adoooore le principe : je vous propose donc de me citer votre livre préféré de toujours toujours toujours (titre + auteur), et de m'expliquer pourquoi il est votre préféré, ce qu'il a changé dans votre vie, ce qu'il vous a apporté (et par pitié, ne me racontez pas la fin, passque j'ai eu sur ce blog tout récemment un commentaire sur un livre que j'ai lu, qui se désolait de la fin de l'histoire, la racontant, j'ai bien sûr pas validé le com et j'en ai averti son auteure, non mais a-t-on idée de raconter la fin d'une histoire, sérieux ?).  A vos plumes...

Les infos, c'est ici.  http://www.garnier.fr/_fr/_fr/bio-active/index.aspx

Et puis ma vidéo (ratée), dont je vous conte le making of dans le billet qui suit, ça vaut le détour... et je vous conseille de lire d'abord le making of, sinon vous pigerez pas la vidéo... ce serait tellement dommage...

http://www.dailymotion.com/video/xf2wyk_garnier-bio-retou...

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

Commentaires

Mon livre préféré, c'est "L'adieu à la femme sauvage"de Henri Coulonges.
L'action se passe à la fin de la seconde guerre mondiale, lors du bombardement de Dresde. Une femme perd une de ses deux filles lors de ce bombardement et le livre est l'histoire de la longue errance de cette femme, totalement traumatisée, avec sa fille de 12 ans qui l'a prise en charge après leur fuite de Dresde.
Ce livre m'a prise aux tripes, je l'ai lu et relu (ce qui m'arrive rarement), je le prête ou l'offre chaque fois que j'en ai l'occasion. L'auteur parcourt la gamme des sentiments humains, du meilleur au pire et inversement. Il m'est difficile d'exprimer ce qu'il m'a apporté. Simplement, quand j'y pense, j'ai encore mes tripes qui se nouent et les larmes me viennent aux yeux (chose tout aussi rare pour moi que la relecture d'un livre)

Écrit par : Catherine | 15-10-2010 à 08:05:16 Hr

Répondre à ce commentaire

C'est bien le bio. Je suis pour. :-)
Maintenant, faut voir dans quel pourcentage Garnier utilise des composants bio... et les additifs ajoutés qui eux ne le sont pas du tout, bio.
Néanmoins, un petit effort vaut mieux que rien du tout, c'est vrai. ;-)

Écrit par : Livvy | 15-10-2010 à 11:24:32 Hr

Répondre à ce commentaire

pfffff, tjs voir le négatif dans tout, pour ma part je pense que le moindre petit truc bio, c'est toujours ça de pris

Écrit par : anais | 24-10-2010 à 11:22:15 Hr

Magnifique making of !
Bon, mon livre pref de pref, c'est "L'éducation d'une fée" de Didier Van Cauwelaert. C'est l'Auteur qui m'a appris à aimer lire, j'avais 14 ans. Je n'ai pas de passage particulier préféré mais j'ai adoré la manière dont le héros conçoit la mort ou l'amour des morts. Rien de glauque mais sa manière de cultiver ses plantes aromatiques sur les tombes m'a beaucoup touchée la première fois que je l'ai lu. La description de sa fée/caissière de supermarché avec sa cicatrice était parfaite aussi.
Merci pour tous tes billets, j'adore passer par ici pour rire, sourire, découvrir ou apprendre. Bon week-end chère Anaïs !

Écrit par : isabelle | 15-10-2010 à 21:31:22 Hr

Répondre à ce commentaire

J'adore le bio ! Même que j'ai des produits de Yves Rocher que j'ai eu il y a une semaine.
Bref, pourquoi pas essayer Garnier quand mes tubes seront vides, alors mon livre préféré est Et si c'était vrai... de Marc Levy. Pourquoi ? D'une parce que c'est le premier livre de Marc Levy que j'ai lu, de deux parce que l'histoire est magique, fantastique et indéniablement magnifique. De trois parce qu'il n'y a pas plus belle histoire d'amour. De quatre parce que j'aime les personnages, ils nous donnent de la joie, du suspens... de la vie. De cinq parce que c'est grâce à la représentation cinématographique (que je n'ai pas aimé mais passons) que j'ai découvert ton blog le 13 mars 2010 (c'est le jour de l'anniversaire de maman, facile à retenir !).

Donc voilà, j'espère t'avoir convaincue !

PS : On va être contentes toutes les deux, à partir de samedi de la semaine prochaine jusqu'au dimanche 14 novembre (c'est-à-dire trois semaines) je pourrai venir tous les jours, car je vais en cure thermale à la Roche-Posay où je n'aurai pas grand-chose à faire l'après-midi à part chatter sur internet et bosser un peu mes cours !

Écrit par : Céline . | 16-10-2010 à 18:27:22 Hr

Répondre à ce commentaire

Salut Anaïs. Ton post et surtou ton aventure extraordinaire m'ont vraiment fait beaucoup rire. C'est du post sponsorisé comme on aimerait en lire plus souvent ;-)

Tant qu'à faire, je participe au concours car je viens de découvrir un atour pendant les vacances.

Alors le livre c'est La Princesse des Glaces de Camilla Lackberg. J'ai étais ultra-séduite par ce bouquin pour de nombreuses raisons. Le suspense reste entier. Les théories fulminent pendant la lecture, mais l'auteur arrive à nous surprendre avec un final sans pareille. Deuxième chose, le personnage principale, Ericka Falck est vraiment très attendrissante. C'est un mélange de Bridget Jones et de Hercule Poirot. Le troisième point ce sont les détails avec lesquels l'auteur arrive à décrire le décor du livre. Mais aussi les personnages, ceux-ci sont travaillés jusqu'au bout des ongles. Certaines choses sont parfois un peu clichés, mais cela ne m'a pas dérrange. Cela a fait que justement ce livre peut être considéré comme une vraie valeur sûre. J'ai hâte de découvrir les autres moutures de Camilla Lackberg.

Écrit par : Fashiongeekette | 17-10-2010 à 15:33:25 Hr

Répondre à ce commentaire

Question ardue. Des livres aimés, il y en a tant. Ceux de l'enfance, de l'adolescence... Puisqu'il faut choisir, j'ai opté pour le premier.
Un oiseau sous la mer. Livre lu et relu chez une grand-mère. Livre que je conserve comme un précieux trésor et qui serait, sans aucun doute, la seule chose matérielle que je sauverais d'un incendie.
Mila est une petite sirène et vit sous la mer. Elle aime pourtant le ciel, le vent et les oiseaux. Elle se lie d'amitié avec un petit rouge-gorge qui l'enchante de ses chants merveilleux. Elle, si habituée aux croassement rauques des mouettes et goélands... Elle décide de l'emmener sous la mer et demande à ses amis les poissons de souffler une jolie bulle qui lui servira de maison sous-marine. L'oiseau l'accompagne mais, petit à petit, il ne chante plus. Il a la nostalgie du ciel et souffre de ne plus être libre.

Je peux dévoiler la fin puisque tu la connais, je pense. Mila, déchirée, choisit pourtant de rendre la liberté à son ami. Elle le regarde s'envoler vers le soleil couchant. Mais l'histoire ne s'arrête pas là puisque, chaque jour, ils se donnent rendez-vous entre mer et ciel. Et l'oiseau vient lui chanter sa plus belle chanson d'amitié partagée.

Ce livre a enchanté mon enfance et résonne encore en moi par son chant d'amour vrai. Mila aime son oiseau et comprend qu'elle ne peut le priver à tout jamais de la beauté du ciel. Par amour, elle lui offre "le vent dans les plumes" même si ça la prive de sa compagnie permanente. Mais chaque jour l'histoire continue par des retrouvailles dans les embruns... Histoire d'amour entre ciel et mer... Emouvante sans doute pour une petite fille tiraillée entre père et mère qui aurait voulu, comme le rouge-gorge, voleter à l'horizon.

Écrit par : Véro | 18-10-2010 à 08:54:11 Hr

Répondre à ce commentaire

merci pour vos participations, la gagnante sera avertie personnellement, comme on dit :)

Écrit par : anais | 24-10-2010 à 10:55:22 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.