5
oct

Le goût d'écrire

Avec ma crève...

J'ai perdu le goût de bosser.  Bon, ben ça, je l'ai plus trop, le goût de bosser, moi je veux devenir gagneuse à l'euromillions.  Pis j'ai continué à bosser, somme toute. Mais l'obligatoire quoi, le lucratif, l'alimentaire, le t'as pas le choix petite Anaïs.

J'ai perdu le goût de manger du chocolat.  Juste envie de "frais", symptôme d'un big méga énorme désordre dans mon organisme (à ne pas confondre avec l'envie de fraises, symptome d'un énorme désordre aussi, mais plus dans le bidou).

J'ai perdu le goût de lire.  Pas d'énergie, pas d'envie.  Les yeux trop lourds, les paupières trop fiévreuses, ou l'inverse.

J'ai perdu le goût de respirer, vu mes poumons encrassés.  Ou plutôt englairés.  Pas ragoutant ?  Je sais.  Mais c'est ainsi.  Et respirer dans ce cas, ben c'est pas facile.  Ça siffle, ça brûle, ça fait des glouglous glaireux.  C'est l'enfer.  Un enfer tout relatif, je sais, mais chuis une chochotte je vous dis.

Et puis j'ai perdu le goût d'écrire.  Totalement.  Plus rien écrit depuis avant ma pharyngite devenue bronchite, n'en déplaise à Monsieur lait, Madame miel, et la famille Augmentin.  Plus rien écrit du tout, et même pas envie.  C'est grave docteur ? 

Ça me semblait grave oui, alors j'ai fait une pause.  Juste pour voir ce que ça fait, de ne plus être blogueuse.

Une semaine de vie sans blog.

Etrange semaine.

Pleine de quiétude.  Sereine.  Calme.  Reposante. 

Je me suis même demandé un instant si j'allais pas tout arrêter.  Vraiment demandé.  Ça me ferait des vacances.  Ne plus me demander si j'ai pas oublié un billet pour demain.  Ne plus transformer chaque événement de ma vie en billet potentiel.  Ne plus me dire, à longueur de journée, "tu dois écrire sur ça ça ça ça ça et ça, Anaïs, t'as un retard de malade, tu assumes pas, t'es pas cap d'écrire aussi vite que ton ombre".  Me laisser vivre.

Mais l'écriture, ben j'ai réalisé qu'elle me laisse pas le choix.  Elle s'impose à moi dans tous les moments de mon existence.  Elle est là dans ma tête, j'ai beau vouloir la faire taire, elle revient, elle me harcèle, elle me parle.  Elle est exigeante.  Elle fait partie de moi.

Et tout à l'heure, je suis sortie me promener avec mes bananes, mon couteau, mes produits de beauté et mon appareil photo en mode caméra (n'appelez pas le SAMU, y'a une raison à la présence de ces objets durant ma balade), et ce fut épique.  Burlesque.  Angoissant.  Enorme.  Et là, au pire de la situation, quand je pensais ma dernière heure arrivée (j'exagère un peu, mais vraiment un peu, juste pour le suspens), ben c'est à mon blog que je pensais, au plaisir que j'aurais à raconter cette aventure qui m'arrivait.  Je ne pensais pas à comment me sortir de cette situation dans laquelle je m'étais mise, je pensais à la façon dont je l'écrirais, au bonheur de le raconter, de vous faire rire peut-être.

Ben voilà, c'est clair, chuis guérie...

Enfin.

Le goût est reviendu.

Alléluia.

 

Commentaires

Oufti, ben j'ai eu les chocottes... Faut pas faire des frayeurs comme ça... au quotidien, je guette tes écris, ton humour... Tout cela me manquerait tant. Je n'ai jamais pris la peine de t'écrire car je ne sais pas trop quoi te dire mais là, ça me semble important. Dis-toi que tu fais partie de la vie de milliers d'internautes (il m'arrive de parler de toi comme si tu étais mon amie), tu me conseille pour les livres à lire et je ne vais jamais à Namur sans me dire : "Tiens, p'têt que je vais croiser Anaïs...". Allez, à bientôt.

Écrit par : Estelle | 05-10-2010 à 16:43:06 Hr

Répondre à ce commentaire

Merci Estelle, cette petite pause aura eu l'avantage de me faire connaître des lectrices de l'ombre :) et si tu passes à Namur et que tu me voies, tu hurles hein...

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:35:32 Hr

J'ai hâte de lire cette histoire de bananes...

Écrit par : Camille | 05-10-2010 à 16:45:37 Hr

Répondre à ce commentaire

ça vient ça vient, j'ai quasi fini la rédaction

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:36:10 Hr

L'écriture on l'a en soi, impossible d'y échapper. Je me suis demandée si je ne devais pas arrêter également (l'impression de tout rapporter à l'écriture lorsqu'il arrive quelque chose, je la connais). Je n'ai quasiment pas écrit durant un mois. Pas envie. Pas le désir. Puis c'est revenu en allant de blog en blog, en visitant d'autres univers et j'ai redécouvert ce plaisir ô combien nécessaire. Ce billet résume bien la situation que ressent un(e) bloggeur(se).

Je te souhaite un bon rétablissement... du coup, je suis sur ma faim sur la sortie épique et burlesque :)

Et pour le sondage, je vote "quand Harry rencontre Sally" : imparable !

Écrit par : intrepide | 05-10-2010 à 16:49:59 Hr

Répondre à ce commentaire

merci pour ton témoignage, ça me rassure un brin. on m'a demandé si j'étais déprimée, même pas, juste débordée et démotivée, ça doit être normal avec le temps (avec le temps va tout s'en va...)

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:37:17 Hr

allez, encore quelques jours et tu seras complètement GUERIEEEEEEEEEEEEE

D'ici là, multiplie les événements joyeux :):)

Écrit par : bouton d'or | 05-10-2010 à 17:00:09 Hr

Répondre à ce commentaire

ben chuis même pas encore totalement guérie, c'est fou hein ? mais bon, à en croire les avis de spécialistes qui jouent aux apprentis docteurs ici, ça doit être les antibiotiques qui m'ont été nuisibles...

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:38:21 Hr

Trop génial de te retrouver.Meme si on est voisine et bien tu m'as manqué.Après tout j'ai pris l'habitude de me dépécher à ouvrir mon pc pour lire tes dernières péripéties.Alors maintenant plus de retranchement dans la namourette sous une pluie battante ou de manger toutes tes cochoneries sous la pluie.Non non protection maximale et petit billet sur le blog tous les jours.Apres tout le froid commence à arriver alors il faut qu'on s'occupe.Contente de te retrouver

Écrit par : Béatrice | 05-10-2010 à 17:30:50 Hr

Répondre à ce commentaire

merci, t'es chou. je suis retapée à grands coups de tomates farcies et soupe à la tomate (délicieusessssss) :)

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:39:06 Hr

Heureuse de te lire à nouveau Anaïs =)

Écrit par : Lila | 05-10-2010 à 18:50:03 Hr

Répondre à ce commentaire

merci

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:39:20 Hr

Ah enfin chouette, c'est affreux une semaine sans toi ! Ton humour, tes humeurs et tes méga billets !

Écrit par : Magali | 05-10-2010 à 20:19:30 Hr

Répondre à ce commentaire

merci aussi :)

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:39:42 Hr

Ben ça valait pas le coup de prendre des antibios, en tout cas avant la bronchite... je peux te le dire maintenant, l'Augmentin est très allergène. Pour une pharyngite on ne s'arrête pas de bosser, mas si on a la possibilité de rester une journée au chaud à comater, on évite la bronchite et ses antibios. Crois-en une habituée.

Écrit par : Lenny | 05-10-2010 à 20:50:00 Hr

Répondre à ce commentaire

pour ce genre de conseil, j'ai un médecin en qui j'ai totale confiance, je la préfère de loin aux internautes qui ne connaissent rien de moi ni de mon passé médical

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:40:39 Hr

Ravie de te revoir parmi nous !

Bon rétablissement... ;-)

Écrit par : Tayiam | 05-10-2010 à 21:26:33 Hr

Répondre à ce commentaire

merci merci

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:40:55 Hr

Ouiiiiiii!!! T'es de retour!! T'es en pleine forme j'espère!!!! Contente de savoir qui t'es reviendue, de même que le goût...
Et keskque t'as fichu avec la banane et le reste??? Rien que tu ne puisses nous raconter...

;-p

Écrit par : lynha | 05-10-2010 à 21:51:38 Hr

Répondre à ce commentaire

c'est racontable je te rassure :) le billet va suivre rapidement

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:41:25 Hr

Suis toujours écroulée en te lisant! Le jour où tu arrêtes, je pense que je m'attaque à ta tééét! :)

Écrit par : Moustique | 05-10-2010 à 22:06:50 Hr

Répondre à ce commentaire

essaie une fois :p

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:41:50 Hr

Bon retour parmi les blogueurs alors! ;)
Très contente que ton goût d'écrire te sois revenu!

Écrit par : Vallou | 05-10-2010 à 22:33:45 Hr

Répondre à ce commentaire

merci Vallou

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:42:54 Hr

Ouf, vive ta guérison qui va me permettre de continuer à prendre ma dose de bonne humeur chaque matin à la lecture de tes billets.

Écrit par : Del | 06-10-2010 à 08:27:30 Hr

Répondre à ce commentaire

promis je tente de revenir quotidiennement très bientôt

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:43:24 Hr

Bon retour Anaïs !

Écrit par : sophie | 06-10-2010 à 08:31:12 Hr

Répondre à ce commentaire

merci

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:45:06 Hr

Et bé, on est passé à côté d'une catastrophe, plus d'Anaïs, malade, puis plus de blog... la totale.
Puis, la guérison, le retour à la normale, la résurection ôserais-je dire!!
Tu nous as foutu la trouille dis-donc!
Bon, maintenant, faut rester zen, et plus tomber malade!

Écrit par : Olivier | 06-10-2010 à 09:27:50 Hr

Répondre à ce commentaire

promis juré :)

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:45:46 Hr

Bonne nouvelle (pour nous) : te voilà reviendue et guérie :-)
Bonne nouvelle (pour toi) : en ce qui concerne ta perte du goût de manger du chocolat, je t'offre généreusement mon aide (efficace) pour te débarrasser de tes stocks :-)

A plus ;-)

Écrit par : Oli | 06-10-2010 à 11:25:54 Hr

Répondre à ce commentaire

quand tu veux, je suis partageuse, même guérie (et j'ai du stock en blanc spéculoos si ça te tente)

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:46:24 Hr

Ouf tu es revenue. Moi aussi tous les jours j'ai été voir sur le blog en attendant un post et il est là. Chouette!!

Écrit par : Stéphanie | 06-10-2010 à 17:24:26 Hr

Répondre à ce commentaire

merci de ta fidélité stéphanie, ça fait chaud au coeur

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:46:55 Hr

Nope, t'es pas guérie, c'est encore pire : t'as chopé le virus de l'écriture. Pas de désintox pour cela...

Écrit par : Livvy | 06-10-2010 à 18:38:10 Hr

Répondre à ce commentaire

étrangement, parfois, j'aimerais, même si ça ferait un manque... je me sens tellement incapable de gérer mes idées en ce moment, qui fusent alors que j'ai pas l'énergie de les mettre sur papier (enfin sur pc)

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:47:47 Hr

Ouf!! Tu m'as fait peur!!
Ne plus pouvoir te lire, quelle angoisse!!!
Mais je comprends parfaitement ton état d'esprit.
On va dire que c'est l'arrivée de l'automne qui t'as foutu un sale coup de spleen.

Contente de te retrouver. Et j'espère que tu es moins malade?!??

Écrit par : Nad | 06-10-2010 à 19:11:14 Hr

Répondre à ce commentaire

c'est juste la crève qui m'a enlevé toute énergie, car le spleen, j'ai pas encore, vu le temps (mais ça va viendre, je déteste octobre novembre décembre janvier et février)

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:48:39 Hr

Suis contente que tu n'es pas abandonnée ton blog. Ca fait tellement du bien de te lire.
Je comprends ton coup de déprime. Mais allez on remonte sur le cheval et c'est reparti;

Merci pour ton blog qui m'apporte une bouffée de joie chaque jour

Écrit par : Nad | 07-10-2010 à 19:40:28 Hr

Répondre à ce commentaire

ravie de te voir guérie, je commençais à m inquiéter de ta longue absence, il faut que tu saches que lorsque tu es lue par beaucoup de personne, je commence la journée par un de tes billets, cela me mets de bonne humeur.
je comprends que cela puisse être lassant et que cela occupe une place importante dans ta vie et que parfois tu aies envie de lâcher prise.
merci pour moi et pour ceux qui te lise
bonne journée à toi

Écrit par : eli | 09-10-2010 à 09:19:12 Hr

Répondre à ce commentaire

c'est pas lassant, si non j'aurais arrêté, faut avoir la passion pour tenir un blog quotidiennement depuis bientôt quatre ans. juste parfois contraignant, car je veux parler de tout, tous les jours, et ça bouffe du temps et de l'énergie

Écrit par : anais | 09-10-2010 à 20:49:59 Hr

Oh bein tu m'as fais peur Anaïs !! Contente que tu t'es bien rétablie !

Écrit par : Céline . | 09-10-2010 à 20:47:51 Hr

Répondre à ce commentaire

Naaaaaaaaaaaaaaan !!! Pas le blanc speculoos !! Je ne l'apprécie point :-(((

Au contraire, bizarrement il agirait même avec un effet très négatif qui couperait toute envie de chocolat...
Tu vois, il y a des "tue l'amour" et voici donc le "tue envie de chocolat" !

Super paradoxe : pour maigrir, Oli s'achète du chocolat blanc au speculoos... cherchez l'erreur :-))

Écrit par : Oli | 10-10-2010 à 16:05:11 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.