26
aoû

J’ai testé « Elles deux » ou « quand Anaïs mange encore des pêches au thon »

 

 

elles deux logo.JPG

 

 

 

Peu de temps après mon expérience « pêches au thon infernales à La cité des anges » (cf le billet juste en dessous, là, vous voyez, lisez-le en premier, c’est plus mieux), je décide, car je suis une baroudeuse qui vraiment n’a peur de rien, de retenter l’aventure pêches au thon.  Indiana Jones version femme moi être, n’est-il pas ?

 Nous découvrons donc ce nouveau petit resto qui vient d’ouvrir à Jambes, j’ai nommé « Elles deux ».  

La déco est toute mignonne et l’accueil l’est tout autant : sourire au programme.  Déjà un point bonus. 

Vu la canicule toujours de rigueur, nous boudons la terrasse, somme toute très petite et face à la circulation, pour nous installer à une petite table bien sympa, au calme, au frais. 

« Elles deux » n’ouvre que le midi, à l’exception du mercredi soir où, de plus, un menu est proposé. 

Soyons fous, prenons le menu, qui se compose ce soir-là de jambon de parme melon, pêches au thon et tiramisu framboise meringue.  Vu la chaleur, ça sera parfaitement parfait.  J’en bave déjà comme un escargot.  Nous commandons, la boss est toute gentille toute jolie toute souriante, ça fait un bien fou.  La seconde boss l’est tout autant.  Que du bonheur qu’un tel accueil. 

L’entrée arrive et nous nous régalons.  Jambon de parme et melon, y’a rien de meilleur après une journée à 30 degrés, je vous le dis.  Pas original, mais booooooooooooooon. 

Ensuite, le plat.  Des pêches au thon.  De délicieuses pêches au thon.  Enfin.  Froides.  Savoureuses.  Accompagnée d’une bonne petite salade fraîche bien assaisonnée et d’une salade de riz froid elle aussi assaisonnée et agrémentée de petites choses bien bonnes (genre maïs ou autres, je sais plus trop, ça date de la canicule, donc déjà de quelques semaines).  Pas de frites, ça change mais c’est succulent. 

Quant au dessert, je ne vous dis pas le bonheur orgasmique que représente ce tiramisu plein de framboises, de coulis de framboise et de morceaux de meringue bien croquante.  Le bonheur.  Le bonheur.  Le bonheur.  Orgasmique. Orgasmique. Orgasmique. 

Pour vous résumer, et passque non, je ne fais pas que critiquer (enfin pas toujours quoi), je critique quand c’est nul, mais quand c’est bien je le dis aussi : la déco est toute mimi, les deux boss (d’où « Elles deux ») le sont aussi, leur sourire est permanent, on sent qu’elles adorent leur petit endroit et la nourriture y est fraîche et bonne.  Tout ça pour 17 euros le menu ma bonne Dame.  Nous aurions eu tort de nous en priver. 

Verdict de l’aventure : Elles deux, c’est le paradis. 

Promis, on reviendra…

elles deux 2.jpg

elles deux.jpg

Commentaires

Merci pour la bonne adresse, je note !! :-)

Écrit par : Livvy | 26-08-2010 à 12:50:46 Hr

Répondre à ce commentaire

rho oui, super endroit...

Écrit par : anais | 26-08-2010 à 15:39:50 Hr

Répondre à ce commentaire

Et bien, si je viens à Jambes un jour, je saurai où aller ! lol !

La déco est sympa, j'aime bien !

Écrit par : Céline . | 26-08-2010 à 17:05:02 Hr

Répondre à ce commentaire

oui, c vraiment super

Écrit par : Anaïs | 27-08-2010 à 11:49:19 Hr

C'était l'adresse de mon ancienne boutique à jambes! Lavandine... il y a 7 ans
Nostalgie...

Écrit par : PlumeDubois | 27-08-2010 à 11:13:26 Hr

Répondre à ce commentaire

ça alors, je ne m'en souviens pas, je visualise juste un truc de soupes...

Écrit par : Anaïs | 27-08-2010 à 11:49:41 Hr

Je note dans mon carnet d'adresses à tester ;-)

Écrit par : Emilie | 27-08-2010 à 17:14:38 Hr

Répondre à ce commentaire

oh oui, à tester

Écrit par : anais | 29-08-2010 à 17:36:52 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.