31
jan

L'info people

Claude François aurait eu 70 ans demain...

ça a du bon de mourir jeune... (mais c'est pas pour ça que je veux mourir hein, d'ailleurs chuis déjà trop vieille pour mourir jeune, qu'on se le dise)

31
jan

Comment je vois la Sudinette…

Lise, la bien connue Sudinette (créatrice de cette si cholie bannière là-haut), organise un concours.

Le défi ?  Expliciter (keske chuis douée en mots) comment je la vois dans la vraie vie.

Fastooooche, me direz-vous.  On voit bien que c'est pas vous qui vous y collez.

Car comment décrire quelqu'un qu'on ne connaît pas « en vrai de vrai en chair et en os dans la vraie vie de tous les jours que Dieu fait » ?

En laissant voguer son imagination... tout simplement.  Et vogue vogue vogue mon imagination.

...

Lise s'appelle Lise (jusque là c'est logique).  Et Lise, ça sonne comme poésie.  Lise sonne aussi comme un air de musique joué au piano (sans doute l'influence de Lettre à Elise, je sais, j'ai une culture démente). 

Son prénom est doux et tendre, comme du miel, couleur de sa chevelure, sans aucun doute (comme disait notre cher Julien, trop tôt disparu de la chaîne privée, encore ma culture démente). 

Lise a donc les cheveux blonds, longs et lisses.  Blonds.  Longs.  Lise. Lisses. Cela coule de source (quel sens de la rime, en plus de la culture).

Lise a le teint hâlé, malgré sa blondeur.  Normal, elle habite le Sud.  Sudinette.  Sud.  Toujours logique.  Elle vit donc dans le Sud.  A l'opposé de mon Noooord (prendre l'accent de Michel Galabru). 

Elle est toujours légère et court vêtue, comme Perrette et son pot à lait (the come back of ma culture démente).  Elle se promène dans sa région comme une Belle des champs (dis donne-nous un peu de ton fromage...).

Lise aime les enfants et les animaux, elle aime l'amour, elle aime parler, elle aime bloguer, elle aime écrire, elle aime créer, elle aime rire, elle aime vivre, elle aime aimer. 

Enfin, et ça ma bonne Dame, c'est une certitude certainement certaine : Lise est adorable et serviable (et ça rime encore et toujours).  Je le sais de source sûre.  Toujours prête à aider son prochain (savoir moi) et à laisser son prochain (savoir encore moi) s'incruster sur son site durant certaines semaines de l'année.   

Lise...

Lise ressemble sans doute trait pour trait à la fille que je n'ai pas eue.  Car si j'avais eu une fille (et c'est la réalité réellement réelle, croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer), elle se serait appelée Elise (avec l'accord du papa, s'entend).  Lise, Elise, c'est Schtroumpf vert et vert Schtroumpf, non ?

Voilà la Lise que j'imagine...

(Lise, si tu pouvais m'envoyer une photo, que j'aie confirmation que t'es blonde, bronzée, grande, belle, souriante et gentille - oui, quand on est gentille ça se voit en photo).

”Concours

Recommandé par La Sudinette (en blog!)

18:29 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

31
jan

Admirez

Admirez la nouvelle jolie bannière de mon "blog officiel et sérieux" : la cerise sur le gâteau.

Merci à Lise pour le design et à Cricri pour les conseils pour blondes en informatique.

31
jan

Speeddating

By Flo and Mako

bedflospeed2

30
jan

Namurois, namuroises, soyez attentifs

Très bientôt sur ce blog, un big méga concours de la mort qui tue pour gagner des exemplaires des "bons plans pour les filles".  Un concours réservé aux namurois et namuroises.  Enfin pas exactement, mais il aura lieu à Namur, donc vous serez les grands privilégiés...  Je me tâte encore pour l'organisation, mais vous aurez bientôt des précisions.

30
jan

Article du jour... bonjour

Oyez oyez gentes namurois, voilà un article qui va vous faire gagner des sous...  Plein de bons filons pour namurois... dont mon chtit dernier.   Tout ça dans la Meuse du jour.

(Si vous vouloir grand format, vous contacter moi)

meuse300109terquater

meuse300109pt

meuse300109bispt

meuse300109terpt

08:07 Écrit par Anaïs dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

30
jan

Mes humeurs dans la Meuse

Paru ce 22 janvier

Vous avez une vie merdique ?  Tant mieux !

Passque moi aussi.  Jugez plutôt.

Aujourd'hui, j'ai eu la trouille de ma vie en allant au cinéma voir « la famille suricate ».  Vraiment flippant et angoissant, ce documentaire, d'autant que j'étais toute seule dans cette grande salle obscure.  J'ai 36 ans. VDM

Aujourd'hui, je me suis offert le méga pot de Nutella.  Un kilo.  Orgasmes gustatifs en perspective.  Dommage que la caissière ait gâché mon plaisir en me demandant combien d'enfants j'avais.  Aucun, et alors ?! VDM

Aujourd'hui, au moment précis où mon sex toy allait me faire atteindre le septième ciel, sa pile a décidé de faire grève.  Espèce de jalouse. Garce.  VDM

Aujourd'hui je me suis étalée en descendant du bus.  De tout mon long.  Il était plein.  Le bus.  Pas osé me retourner pour voir l'effet que la chute a provoqué chez les passagers.  VDM

Aujourd'hui, j'ai dit à un internaute rencontré sur un site de rencontres que j'avais pris deux cents malheureux insignifiants petits minuscules grammes.  Il m'a répondu sèchement qu'il détestait les grosses.  Si c'était un brun ténébreux potentiel homme de ma vie, c'est rââââté... VDM

Aujourd'hui j'ai reçu trois SMS : mon opérateur de téléphonie m'indiquant le solde de mon crédit d'appel, mon banquier me proposant un investissement et Daniel m'avouant son amour.  Je ne connais aucun Daniel. VDM.

Aujourd'hui, j'ai décidé de vous faire découvrir « vie de merde ».  Passque partager ses anecdotes viedemerdesques, ça permet de relativiser.  De rire.  Et de trouver sa vie bien moins merdique.  Que du bonheur.  Pour une fois, ne visitez pas mon blog, allez viedemerder, ça fait un bien fou.

Je sais, je suis fabuleuse.

www.viedemerde.fr

meusemoipt

 

29
jan

Je m'interroge...

J'ai entendu ce matin qu'il y avait dans ma chtite Gelbique plus de GSM que d'habitants.

De deux choses l'une, soit les belges adoooorent avoir plusieurs GSM, soit le GSM fait dorénavant partie des listes de naissances, passque bon, les bébés et les nenfants, sauf erreur, zont pas de GSM.

Alors ?

Moi j'en ai qu'un, et ça me suffit vu que je l'entends jamais couiner...

Et vous, accro ou pas ?

 

29
jan

Que faire quand on a une maîtresse à QI de queue de rrrrat ?

RAAAT

Psssssst, vous là. Oui, vous. Approchez. C'est moi, le rrrrrat, le mulot, la grosse souris grise, le campagnol domestique, le rongeur bavard.

Vous allez dire que c'est pas bien du tout de crrrracher sur la main qui nourrit.  Je suis d'accord.  Mais c'est si amusant.  Et je suis sûr que vous adorez ça.  Passque si on laisse faire les choses, elle tient en permanence le crachoir l'Anaïs, et on n'ose rien dire.  Alors j'ose.

Donc l'autre jour, l'Anaïs, elle a ouvert ma cage, elle m'a délicatement pris dans sa main et m'a posé sur son poitrail généreux.  J'adore ça, me vautrer dans son giron, passque c'est moelleux, c'est doux, c'est rrrrond, c'est voluptueux et c'est chaud.  En plus c'était soyeux, passqu'elle avait un pull tout plein de laine et tout et tout.  Avec vue sur décolleté, en prime.  Que du bonheur.

Elle m'a ensuite fait plein de guilis-guilis partout, en me donnant plein de surnoms aussi débiles qu'à mourrrrir de rire.  Je cite.  « Comment ça va mon roudoudou, mon petit rat d'amour, mon rrrrarrrrat chéri.  T'aimes bien les doudouces hein, petit bestiole d'amour que j'aime d'amour amoureux. »  Et j'en passe.  Et ça dure ça dure.  Et j'aime ça j'aime ça.  Et je me blottis je me blottis.

Puis, lové dans ce cocon de plaisir total, je lui ai griffé, de ma petite patoune, tout le blanc du décolleté.  Vous savez, cette peau lisse et douce, non encore flétrie par l'âge (quoique ça commence, foi de rrrrat), blanchâtre sauf en plein été, sur laquelle se balance quotidiennement un sautoir différent (l'Anaïs elle adore les sautoirs). 

Bon, j'ai de toutes petites patounes de tout petit rrrrat, mais ça se voit.

La vlà maintenant condamnée aux cols rrrroulés pour les prrrrochaines semaines.

Vilain rrrat, pensez-vous ?

Keske j'en peux moi, si j'ai peur des feux d'artifice. 

Et puis a-t-on idée d'exposer ainsi une petite chose aussi frrrragile que moi à des gros pétards bruyants et lumineux.  Comme si un rrrrat pouvait aimer un feu d'artifice !

QI de queue de rrrrat, vous disais-je.

 

06:15 Écrit par Anaïs dans Le Rat vous parle | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

28
jan

Obsession scatologico-urinaire

Pourquoi j'ai tout ça en tête :

"faire pipi sur le gazon, pour amuser les coccinelles, faire pipi sur le gazon, pour amuser les limaçons"

"petits zoiseaux, ô, qui mangez du caca, â, si vous vous envolez, é, le caca restera"

"moi je dois faire pipi, moi je dois faire pipi, moi je dois faire pipi, papa - encooooore - moi je dois faire pipi, moi je dois faire pipi, moi je dois faire pipi, papa - mais c'est pas vraiiii"

D'autres idées pour le juke-box ambulant que je suis ?